Flaming Python 2.jpg

Depuis l’âge de deux ans, Camille Philippon est passionnée par les animaux, qu’elle dessine sous toutes leurs formes, notamment les animaux d’Afrique qui la fascinent. Ses parents lui prédisent un destin en Afrique aux côtés des animaux. Sa passion du dessin l’amène à étudier aux Beaux-Arts de Versailles et à effectuer un master de design à l’ENSAAMA Olivier de Serres à Paris, tout en étudiant parallèlement le violon au Conservatoire de Versailles. La vie ne faisant rien au hasard, elle rencontre un homme d’origine africaine également passionné de culture, avec qui elle se marie et construit une vie rythmée de voyages en Afrique et en Asie qui nourrissent son inspiration.

Influencée par cette double voire triple culture, mais aussi par la musique, la gravure et les arts premiers, elle compose minutieusement les détails de ses animaux, qui se métamorphosent en fresques festives et colorées.

Touchée par la disparition croissante des animaux sauvages, elle cherche à les transformer en symboles, comme pour les rendre éternels, pointant du doigt ce phénomène mondial d’extinction. Elle choisit la voie d’un optimisme chatoyant et sensible, dans sa quête de rendre un hommage poétique à ces animaux éteints ou sur le point de disparaître.